Compte-rendu de l’apero citoyen du 10 octobre

Compte-rendu de l’apero citoyen du 10 octobre

Lors de cette réunion nous avons fait le tour des problématiques rencontrées sur les thèmes de l’emploi et de l’économie.
Notre première démarche était de fournir des données provenant de l’INSEE pour se faire une idée précise et certifiée de la situation à Pithiviers, voici en synthèse ce que l’institut de statistiques nous apprend :

  • La population est passée de 9054 habitants en 2015 à 9027 habitants en 2016
  • Le chômage est passé de 16% en 2015 à  17.5% en 2016
  • Le taux d’imposition des ménages est de 38%
  • Le commerce, le transport et les services représentent 40,3% des emplois
  • L’administration publique, enseignement, santé, action sociale représentent 38,3% des emplois

Après ces quelques chiffres nous portons notre réflexion sur le constat à faire en matière d’économie :

Globalement la ville manque d’attractivité, en partie dû à des loyers trop chers pour les commerces de centre-ville et des surfaces commerciales trop petites pour l’implantation de certains types de commerces. La multitude de magasins fermés sur les axes piétons important comme la rue Amiral Gourdon ou la rue de la Couronne est nuisible à l’image de la ville. De plus le manque de commerces de prêt à porter (enfants et adultes hommes) pousse la clientèle vers la zone commerciale de Senives.

Les entreprises ne s’installent pas ou peu dans le périmètre communal de Pithiviers ce qui contribue à l’augmentation du taux de chômage intra muros, mais continuent néanmoins de s’implanter dans notre bassin de vie du Pithiverais dont la compétence « développement économique » appartient à la communauté de communes.

Concernant l’emploi, il apparaît un problème majeur de mobilité. Mobilité pour se rendre à son lieu de travail, ou pour se rendre à Pôle emploi ou tout autre organisme aidant à la reprise d’une activité professionnelle. La capacité à être mobile est une des composantes essentielles à la reprise d’une activité ou d’un emploi.

La formation est également sous-exploitée dans notre ville de Pithiviers. En effet même s’il existe des formations professionnelles proposées par des organismes, peu sont adaptées ou accessibles aux personnes en recherche d’emploi. Soit par manque de connaissance de ces formations, soit par manque de communication sur leur contenu.

L’information est également un frein à l’emploi dans notre bassin de vie et dans notre ville. Beaucoup d’offres sont à pourvoir mais la démarche pour obtenir cette information est parfois complexe et fastidieuse notamment pour les personnes n’ayant pas accès à Internet.

Voilà un court résumé de notre rencontre entre citoyens qui synthétise nos échanges. Bien sûr au-delà de ce simple constat nous allons proposer des solutions concrètes, ambitieuses et innovantes pour améliorer l’économie et l’emploi dans notre ville. Grâce à notre effort collectif, nous allons ensemble travailler pour un avenir meilleur à Pithiviers.

 

 

Recréer le lien intergénérationnel

Recréer le lien intergénérationnel

Dans notre collectif, nous croyons tous que notre société gagnerait beaucoup à inclure tout ses citoyens. Dans ce cas présent, il nous apparaît important de revaloriser notre relation avec nos aînés. Le lien intergénérationnel, qu’est ce que c’est ? C’est un moyen concret de créer ou recréer du lien social. Il a pour objectif de favoriser le contact, d’améliorer l’entente et la transmission des connaissances entre des personnes d’âges différents. Il est important de le préserver car il favorise le renouvellement des futures générations et permet de rendre la vie de nos aînés plus agréable. En effet lorsque plusieurs générations sont amenées à se côtoyer on peut tout de suite observer le bénéfice. Les jeunes apprécient le temps que l’on peut leur consacrer (dans une société qui peine à entretenir les liens de la famille) et les anciens sont sensibles à la présence et à l’attention qu’on leur donne.

Le travail dans les maisons de retraites et les différentes résidences n’est certainement pas facile. Et les employés y travaillant doivent faire face à des contraintes difficiles liées à des contextes budgétaires rigoureux. Aussi il est important de leur montrer notre soutien en constatant la qualité de leur travail au quotidien.

Partant de tous ces constats nous serions heureux de rendre visite à des pensionnaires, qu’ils soient de l’EHPAD , des foyers d’hébergements ou des accueils de jour à Pithiviers. Bien évidemment cela ne peut se faire que dans une parfaite coordination avec les administrations concernées et en suivant les règles d’accueil et de visite préalablement établies.